Patch contre la grippe, une solution contre le faible taux de vaccination ?

Patch contre la grippe, une solution contre le faible taux de vaccination ?

En 2014, le taux de vaccination contre la grippe est seulement de 48,5 % chez les français de 65 ans et +. Pourtant les personnes âgées sont les plus susceptibles de contracter des complications. 14 400 décès ont été attribués à la grippe l’hiver dernier. Pour contrer ce faible taux de vaccination, des chercheurs américains ont mis au point un patch-vaccin contre la grippe.

Christopher Moore, Georgia Tech

Comme vous le voyez sur la photo, le patch est équipé de micro-aiguilles solubles dans lesquelles le vaccin est encapsulé.
Plusieurs avantages ressortent de cette innovation. Très facilement applicable par soi-même et nettement moins impressionnant qu’une aiguille pour les phobiques de la piqure, ce patch ne nécessiterait pas le besoin d’un stockage réfrigéré, son coût de production serait moins cher et le transport plus aisé, une véritable avancée déjà testée auprès de 100 volontaires.

Deux des groupes ont été vaccinés avec le patch près du poignet pendant 20 minutes.
Un troisième groupe a reçu un vaccin contre la grippe en utilisant une piqure traditionnelle. Un quatrième groupe a utilisé un patch placebo.

28 jours après leur vaccination, les chercheurs ont constaté que les deux groupes ayant obtenu le vaccin via un patch avaient les mêmes niveaux d’anticorps que le groupe qui a été vacciné par piqure. Également, les volontaires ayant mis leurs patchs eux-mêmes ont eu la même protection que les volontaires dont les patchs ont été appliqués par des professionnels de la santé.

Dans l’ensemble, 70% des bénévoles ayant utilisés le patch ont déclaré qu’ils préfèreraient les utiliser à nouveau plutôt qu’un vaccin antigrippal traditionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *