Santé mentale : Instagram, Snapchat… ont des effets néfastes

Santé mentale : Instagram, Snapchat… ont des effets néfastes

Menée par deux organismes de santé britannique*, une étude révèle les effets nuisibles des réseaux sociaux sur la santé mentale des ados et jeunes adultes.

1479 jeunes âgés de 14 à 24 ans ont évalué l’impact de 5 réseaux sociaux majeurs selon 14 critères (sommeil, anxiété, dépression, solitude, image corporelle, estime de soi…). Le résultat de cette étude montre que chacun des réseaux sociaux a un réel impact sur l’équilibre mental des jeunes. Instagram serait le grand perdant de cette recherche avec au total 7 critères notés de manière négative par les jeunes ciblés par l’étude.

Instagram suivi de Snapchat, le lien est tout trouvé.

Tous 2 axés autour de l’image, un ado mal dans sa peau peut vite se sentir dévaloriser en naviguant sur ces applications où pullulent des photos idéalisées (notamment par les filtres) de voyages, de maisons mais surtout de corps « parfaits »

Facebook n’est pas épargné

Moins ciblé par les complexes du physique, Facebook est tout de même concerné sur l’influence négative sur la santé mentale des jeunes en particulier à cause de 2 points : le harcèlement et la solitude. En effet, une photo d’une soirée où toute la classe est présente rappellera à l’élève non invité sa solitude.

Youtube, mauvais pour le sommeil

Parmi les 5 réseaux sociaux, seul Youtube est ressorti positivement dans 9 critères sur 14. Seul hic majeur sur le critère du sommeil, Youtube comme les 4 autres réseaux sociaux troublent le sommeil de ses usagers.

Instagram, Snapchat, Twitter, Facebook comme Twitter, certains y consacrent plusieurs heures par jour en dépit de leur bien-être mental. En conclusion, prenez du recul sur les publications et limitez votre consommation pour vous sentir mieux dans votre peau.

* Royal Society for Public Health et Young Health Movement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *