Être senior et locataire peut amener la solitude

le

La solitude est de plus en plus reconnue dans le monde entier comme un problème social crucial et l’un des risques majeurs pour la santé de notre époque .

En France, le nombre de personnes vivant seules augmente fortement à partir de 80 ans en particulier chez les femmes :

  • 35 % de femmes de 65 à 79 ans vivent seules et 61,8 % chez les plus de 80 ans
  • chez les hommes, la proportion est de 17,9 % de 65 à 79 ans puis 26,4 % chez les 80 ans et +.
solitude personnes agees
Personnes vivant seules dans leur logement selon l’âge et le sexe en 2015 / Source : Insee

Les études montrent que les personnes âgés locataires de leur domicile sont exposés à un risque élevé de solitude et d’anxiété. C’est une préoccupation croissante alors que le nombre de seniors restant à leur domicile croît également. En revanche, seule une faible proportion des locataires de logements sociaux interrogés ont déclaré se sentir seuls. Les liens entre la solitude et la vieillesse pourraient avoir de profondes répercussions sur notre santé. Chez les personnes vivant dans la solitude, le risque d’une maladie cardiaque, d’une dépression, de l’anxiété ou de démence est plus fort.

Qu’est-ce qui cause la solitude ?

Les causes de la solitude sont multiples et complexes, toutefois, les recherches suggèrent que les personnes à faible revenu sont plus susceptibles d’être seules. Il en va de même pour les personnes qui ont un problème de santé mentale ou physique grave ou qui ont connu un événement perturbateur grave (perte financière ou d’emploi, maladie ou blessure ou rupture de la relation) au cours des deux dernières années.

Une étude a recueilli l’avis de 80 locataires privés et locataires de logements sociaux âgés de plus de 65 ans (65 ans et plus) dont le revenu dépendait de la pension de vieillesse. Ces entretiens approfondis ont montré que leur mode d’habitation était un facteur déterminant du risque de solitude.

De nombreux locataires privés âgés ont peu de reste à vivre, car le coût du logement absorbe une grande partie de leurs revenus. De ce fait, certains vivent avec la peur constante faute de moyens de quitter leur logement. Leurs budgets limités signifient qu’ils finissent souvent par vivre dans un logement mal situé. De plus, leur situation financière difficile est souvent un obstacle aux activités sociales. En résumé, des caractéristiques propices à provoquer anxiété et solitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *