Top 10 des médicaments qui coûtent le plus cher à la Sécurité Sociale

le

Moins d’1% des dépenses santé de la France (200 milliards) concerne le remboursement des médicaments par l’Assurance-maladie au cours de l’année 2016, cela parait peu mais représente tout de même 18,5 milliards d’euros.

L’État souhaitant réaliser une économie d’1,5 milliard d’euros l’an prochain sur ses remboursements, le journal « Le Monde » en a profité pour mettre en avant les 10 médicaments ayant couté le plus cher à la Sécurité Sociale en 2016 d’après la base de données Open Medic (celle-ci répertorie les prescriptions de médicaments délivrés en pharmacie de ville de 2014 à 2016.).

  1.  Humira, 460 millions d’euros
  2.  Lucentis, 322 millions d’euros
  3.  Eylea, 259 millions d’euros
  4.  Crestor, 240 millions d’euros
  5.  Enbrel, 235 millions d’euros
  6.  Lantus, 225 millions d’euros
  7.  Xarelto, 216 millions d’euros
  8.  Doliprane, 202 million d’euros
  9.  Glivec, 190 millions d’euros
  10.  Aranesp insuffisance rénale, 175 millions d’euros

Parmi les mesures permettant la réduction des dépenses de remboursement, la mise en avant des médicaments génériques nettement moins chers. Par exemple, une boîte de Crestor 20 mg (4ème médicament le plus remboursé) revient à 26 euros contre 7 euros pour son générique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *