Escroqué par téléphone, signe précoce de démence ?

Se faire arnaquer par téléphone pourrait être un signe précoce de démence

La plupart d’entre nous ont assisté aux débuts d’une arnaque téléphonique : cette messagerie vocale qui vous demande de rappeler un certain numéro (surtaxé), avec la prétention que votre ordinateur Microsoft est impacté d’un virus (alors que vous possédez un Mac, pas un PC). Au final, la plupart d’entre nous raccrochent simplement.

Mais pour certaines personnes, il est facile de tomber dans ce type d’arnaque téléphonique. Une nouvelle étude suggère que c’est peut-être parce qu’ils sont aux premiers stades de la démence. Selon une étude publiée dans les Annals of Internal Medicine, des modifications des interactions et du jugement social se produisent bien avant l’apparition de signes plus évidents de démence, tels que des problèmes de mémoire ou le fait de se perdre dans des lieux familiers.

Les adultes de plus de 65 ans sont souvent la cible d’escroqueries : aux États-Unis, les escroqueries auprès de personnes-âgées sont estimées à un minimum de 3 milliards de dollars par an. Certaines sources suggèrent que le nombre est plus proche de 36 milliards de dollars.

Pour cette étude, des chercheurs du Rush Alzheimer’s Disease Center de Chicago ont remis un questionnaire mesurant la sensibilisation à l’arnaque à 935 personnes non atteintes de démence. Ils ont suivi les participants pendant six ans en moyenne et leur ont administré des tests neuropsychologiques chaque année pour mesurer leur cognition.

Annuaire des centres Alzheimer

L’examen de sensibilisation à l’arnaque a posé des questions comme:

  • « Je réponds au téléphone quand il sonne, même si je ne sais pas qui appelle. »
  • « J’ai du mal à mettre fin à un appel téléphonique, même si l’appelant est un télévendeur, une personne que je ne connais pas ou quelqu’un que je n’ai pas souhaité appeler. »
  • « Si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est généralement le cas. »
  • « Les personnes âgées de plus de 65 ans sont souvent visées par des escrocs. »
  • « Lorsque les télévendeurs m’appellent, j’écoute généralement ce qu’ils ont à dire. »

Au cours de l’étude, 151 personnes âgées ont été diagnostiquées avec la maladie d’Alzheimer et 255 autres avec une déficience cognitive légère. Ceux qui étaient peu au courant des arnaques étaient beaucoup plus susceptibles d’avoir une déficience cognitive légère, souvent un précurseur de la maladie d’Alzheimer.

Pour examiner plus en détails comment une faible sensibilisation à la fraude pourrait prédire des problèmes de mémoire, les scientifiques ont également procédé à une autopsie du cerveau de 264 patients décédés au cours de l’étude. Ils étaient plus susceptibles d’avoir les marques distinctives de la maladie d’Alzheimer dans leur cerveau en particulier la bêta-amyloïde, la protéine qui s’accumule dans des certaines zones du cerveau du patient atteint de la maladie d’Alzheimer.

«Cette étude étaye des recherches antérieures en montrant – sans surprise – que les personnes dont les capacités de raisonnement sont en déclin risquent davantage de devenir des victimes potentielles», a annoncé Fiona Carragher, responsable des politiques et de la recherche à la Société Alzheimer.

Bien sûr, tomber en proie à une escroquerie n’est pas un moyen sûr de prédire la démence. Mais les scientifiques espèrent que cela pourrait être utilisé comme une sorte d’alerte pour les personnes aux premiers stades de la démence.

«Tous les participants à l’étude les moins renseignés sur les escroqueries de ce type ont développé la maladie d’Alzheimer. Il sera intéressant de voir si les tests de «sensibilisation à l’arnaque» pourraient devenir l’un des tests permettant de prédire l’apparition de la maladie d’ Alzheimer plus tôt », a déclaré madame Carragher.

Les résultats de l’étude indiquent qu’il faudrait faire davantage pour dépister les troubles cognitifs légers chez les personnes âgées. Bien qu’une personne puisse passer un test de mémoire, cette même personne peut ne pas passer un test de jugement social comme celui donné dans cette étude.

Selon l’AARP , les escroqueries ciblant les personnes âgées sont faciles à détecter une fois que vous les connaissez :

  • elles vous obligent généralement à agir rapidement
  • elles vous contactent à l’improviste
  • elles offrent des cadeaux ou vacances gratuites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *