Santé en france
L'information de référence
de source ministérielle actualisée par les professionnels de la santé
Maisons de Retraite et EHPAD avec Places Disponibles


Coordonnées
Adresse :
1 avenue Maréchal Leclerc
10150 Pont-Sainte-Marie


Téléphone : 03 25 83 22 54
Télécopie  : 03 25 83 21 72



Activité

Tarifs

Non Renseignés

Liens utiles

Imprimer la fiche  

EHPAD DOMAINE DE NAZARETH - C.H TROYES, Pont-Sainte-Marie 10150


Cette fiche a-t'elle répondu à votre recherche ? | Parfait ! N'hésitez pas à laisser un avis si l'établissement est recommandable.

Le Domaine de Nazareth aujourd’hui


L’EHPAD du Domaine de Nazareth est un établissement public à Pont-Sainte-Marie (10). Il est administré par le conseil de surveillance du centre hospitalier de Troyes, lui-même présidé par le maire de la commune de Troyes. Il est géré par un directeur nommé par arrêté ministériel. Cet établissement est soumis aux autorités de tarification que sont le Conseil Général de l’Aube et l’Agence Régionale de Santé Champagne-Ardenne.


Le domaine de Nazareth est composé de deux bâtiments situé au cœur d’un magnifique parc de 3 hectares accessible aux personnes à mobilité réduite. Il peut accueillir 275 résidents en chambres individuelles (217) ou doubles (29).


Il accueille des personnes seules ou en couple âgées d’au moins 60 ans (sauf dérogation). Les unités de vie sont réparties en trois services :



  • Les Lacs : Orient, Der et Amance (respectivement 30, 32 et 33 résidents)
  • Les Forêts : Temple, Chaource, Othe (30, 35 et 35 résidents)
  • Les Rivières : Ource et Hozain (2 x 25 résidents)

Armançon et Barse (unités protégées de 15 résidents chacune)


18 autres places d’EHPAD sont également proposées sur le site de Troyes (Résidence Comte Henri – 37 rue de la Marne).


Nos valeurs :


  • LE RESPECT : Nous considérons la Personne dans toute ses dimensions et veillons absolument au respect de sa dignité, de sa différence, de ses valeurs et de ses croyances, de ses choix, de son rythme de vie et d’une façon générale tout ce qui constitue sa singularité.


  • LE PROFESSIONNALISME : Lesouci de la satisfaction des résidents est permanent et se traduit par le goût du travail bien fait, la disponibilité, l’attention et la confiance


  • L’ETHIQUE : Présente à chaque instant et dans chacune de nos démarches,


  • LA PREVENANCE : Il s’agit de prendre en compte le vécu de la personne. Quelque soit son niveau de dépendance, tout individu éprouve des émotions : peurs, angoisses, gêne, colère, joies, … La prévenance, c’est « prendre soin », être à l’écoute. Nos professionnels font preuve de disponibilité envers le résident en privilégiant une attitude d’écoute et d’empathie.

  • L’OUVERTURE ET LE PARTAGE : Le Domaine de Nazareth se veut résolument ouvert aux autres et au monde. Ainsi nous favorisons les échanges avec les familles, le quartier, la ville, leurs institutions et leurs associations.

Les Modalités d’admission


Conditions  d’admission


Etre âgé de plus de 60 ans sauf dérogation délivrée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Avoir complété une demande d’inscription (à retirer à l’accueil de l’établissement). Ce document comprend une partie administrative à compléter par le futur résident ou un membre de sa famille ainsi qu’un dossier médical renseigné par le médecin traitant du demandeur. Nous attirons votre attention sur le fait qu’aucune demande d’admission ne sera étudiée si le dossier est incomplet. Une fois cette demande complétée, il vous sera proposé un rendez-vous avec la secrétaire administrative pour la constitution complète du dossier d’admission. Lors de votre inscription nous vous invitons à désigner une personne  de confiance pour vous accompagner dans vos démarches et assister à vos entretiens médicaux. Elle sera un interlocuteur privilégié dans le cas où votre état de santé ne vous permettrait pas de donner votre avis ou de faire part de vos décisions.


Processus  d’admission


Lorsque le dossier d’admission est complet, votre demande est alors instruite par la Commission d’Admission qui se réunit chaque semaine afin de prendre connaissance des candidatures et statuer. Cette commission est composée du Directeur de l’Etablissement ou de son représentant, du Cadre Supérieur de santé, des Cadres de santé, des Médecins, du Psychologue,  de la secrétaire administrative ainsi que de l’Assistante sociale. Les dossiers sont étudiés et discutés en équipe pluridisciplinaire. Le directeur d’établissement prononce l’admission après avoir recueilli l’avis de la commission. Un courrier est adressé afin de vous informer de la décision prise en commission. En fonction des places disponibles, une date d’entrée est proposée au futur résident et à sa famille. Dans le cas ou il ne peut pas entrer à la date convenue, le tarif de réservation lui est appliqué.


Les services hôteliers


La chambre


Elle est équipée d’une salle de bains avec lavabo, douche et toilettes, ainsi que des alimentations nécessaires au branchement de la télévision, du téléphone et d’un appel d’urgence. L’établissement fournit un mobilier médicalisé. Il est possible d’aménager et de personnaliser la chambre avec des petits meubles et objets familiers. L’entretien des chambres et des communs est effectué régulièrement par notre service propreté dans le respect de l’intimité du résident et selon les protocoles d’hygiène établis.


La télévision


Chaque chambre est pré-câblée, une télévision personnelle peut être installée.


Le téléphone


Chaque chambre est pré-câblée. Le résident doit faire lui même la demande d’ouverture ou de résiliation de ligne auprès de l’opérateur de son choix.


Les repas


Les repas sont pris dans la salle à manger de chaque unité de vie où sont affichés les menus . Le plan alimentaire des résidents est élaboré par une diététicienne et tient compte des prescriptions médicales. Les proches peuvent, sur commande, partager un repas avec les résidents dans la salle des familles.


Les soins


Deux médecins sont présents, sur site du lundi au samedi. Les nuits, dimanches et jours fériés , le personnel hospitalier assure la continuité des prestations médicales. Les soins médicaux et paramédicaux sont assurés 24 heures sur 24 par le personnel soignant de l’établissement et pris en charge dans le forfait journalier.


Vous avez aussi la possibilité d’être suivi par le médecin de votre choix dans le cadre de son activité libérale, dans ce cas, ses honoraires restent à votre charge. En tant que résident de la maison de retraite, vous avez accès au plateau technique du Centre Hospitalier de Troyes.


La pédicure-podologue intervient du lundi au vendredi en chambre ou à son cabinet situé dans une unité des lacs. La kinésithérapeute intervient chaque jour en salle de rééducation, dans les unités de vie et au lit du résident.


La psychologue est présente du lundi au jeudi, sur rendez-vous, et assure un suivi personnalisé auprès des résidents, de leurs familles, et des équipes soignantes.


Un peu d’histoire …


Les traces du domaine de Nazareth remontent au Moyen-âge, en 1123. Seuls existent alors des terrains, situés entre le pont Sainte-Marie et le pont Hubert donnés par les Comtes de Champagne à l’abbaye Saint Loup qui décide de les transformer en prés. Cette trace s’arrête à la révolution quand en 1797 l’abbaye Saint Loup est vendue comme bien national. Son église est alors démolie et tous les documents détruits.


Un document datant de 1885 permet d’attester de l’acquisition des terrains et bâtiments par les hospices de Troyes de ce lieu Pont Hubert alors appelé « Le Moulinet ».


Au 20ème siècle, le docteur Paul BERTRAND en fit un lieu de prévention contre la tuberculose et la protection maternelle et infantile. Le préventorium de Nazareth fonctionnera ainsi de 1917 à 1936 .


Pendant la 2ème guerre mondiale le terrain est occupé par l’armée française de 1945 à 1946 puis l’institut de prophylaxie sociale se rend acquéreur des lieux et bâtiments. Il a pour objectif de « Fonder le service social de l’aide à l’enfance délinquante ». Racheté en 1947 par les hospices civils de Troyes, le service fonctionnera dans ces lieux jusqu’en 1950.


Le domaine est ensuite cultivé par les résidents et les jardiniers du centre hospitalier, puis loué à un fermier qui y développe un élevage porcin. Il ne reste plus en 1975 qu’une activité de gardiennage du domaine et une exploitation de serres florales servant à fleurir le centre hospitalier de Troyes et ses annexes : l’Hôtel Dieu et la   Résidence Saint Nicolas toutes deux situées en centre ville.


En 1997 la Résidence Saint Nicolas ferme ses portes. La maison de retraite et ses quelques 200 pensionnaires s’implantent sur le site du Domaine de Nazareth, cet endroit maintient donc sa vocation d’accueil, de protection, et de lieu de vie. En 2002, le Domaine de Nazareth devient un Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) via la signature de la 1ère convention tripartite avec le Conseil Général et l’Etat. Il voit sa capacité d’accueil s’étendre en mai 2009 avec la construction d’un nouveau bâtiment accueillant 4 nouvelles unités de vie (dont 2 unités protégées) et 80 résidents supplémentaires.




Un peu d’histoire …


Les traces du domaine de Nazareth remontent au Moyen-âge, en 1123. Seuls existent alors des terrains, situés entre le pont Sainte-Marie et le pont Hubert donnés par les Comtes de Champagne à l’abbaye Saint Loup qui décide de les transformer en prés. Cette trace s’arrête à la révolution quand en 1797 l’abbaye Saint Loup est vendue comme bien national. Son église est alors démolie et tous les documents détruits.


Un document datant de 1885 permet d’attester de l’acquisition des terrains et bâtiments par les hospices de Troyes de ce lieu Pont Hubert alors appelé « Le Moulinet ».


Au 20ème siècle, le docteur Paul BERTRAND en fit un lieu de prévention contre la tuberculose et la protection maternelle et infantile. Le préventorium de Nazareth fonctionnera ainsi de 1917 à 1936 .


Pendant la 2ème guerre mondiale le terrain est occupé par l’armée française de 1945 à 1946 puis l’institut de prophylaxie sociale se rend acquéreur des lieux et bâtiments. Il a pour objectif de « Fonder le service social de l’aide à l’enfance délinquante ». Racheté en 1947 par les hospices civils de Troyes, le service fonctionnera dans ces lieux jusqu’en 1950.


Le domaine est ensuite cultivé par les résidents et les jardiniers du centre hospitalier, puis loué à un fermier qui y développe un élevage porcin. Il ne reste plus en 1975 qu’une activité de gardiennage du domaine et une exploitation de serres florales servant à fleurir le centre hospitalier de Troyes et ses annexes : l’Hôtel Dieu et la   Résidence Saint Nicolas toutes deux situées en centre ville.


En 1997 la Résidence Saint Nicolas ferme ses portes. La maison de retraite et ses quelques 200 pensionnaires s’implantent sur le site du Domaine de Nazareth, cet endroit maintient donc sa vocation d’accueil, de protection, et de lieu de vie. En 2002, le Domaine de Nazareth devient un Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) via la signature de la 1ère convention tripartite avec le Conseil Général et l’Etat. Il voit sa capacité d’accueil s’étendre en mai 2009 avec la construction d’un nouveau bâtiment accueillant 4 nouvelles unités de vie (dont 2 unités protégées) et 80 résidents supplémentaires.



Avis EHPAD DOMAINE DE NAZARETH - C.H TROYES à Pont-Sainte-Marie

Vous appréciez l'établissement ? Laissez-lui un avis 📝

(En cliquant sur 'Valider', j'accepte que mon avis soit publié sur le site.)

Villes à proximité

Troyes (2 kms) / Romilly-sur-Seine (36 kms) /
CONSULTER LA POCHETTE

Caractéristiques Aube (10)

# Médicalisée
AJOUTER AUX FAVORIS

Newsletter

Faire un lien vers votre fiche ?


Maisons de Retraite (EHPAD) et EHPA près de Pont-Sainte-Marie